Login
Blogs - November
Avec le Covid... c'est maintenant la grippe aviaire qui nous frappe !!!


Communiqué RFCB

27-11-2020 - Avis aux colombophiles

Le monde colombophile est fortement perturbé par les informations qui circulent au sujet d’un règlement Européen (entrant en application en 2021) prévoyant, en autre, une mise en quarantaine de nos pigeons voyageurs et signifiant, donc, la fin du sport colombophile.

L’ensemble des Fédérations Colombophiles Européens, la Fédération Colombophile Internationale (FCI) se sont mobilisées et interviennent auprès des autorités nationales afin que le texte de cette mesure soit modifiée et n’ait pas d’impact sur le sport colombophile.

La RFCB, soutenue par un groupe actif de vétérinaires spécialisés, s’occupe actuellement de ce dossier.

Divers contacts politiques ont été pris, nous sommes déjà assurés du soutien des personnes contactées et de leur implication dans la défense des intérêts de nos amateurs.

A l’heure actuelle, la RFCB n’a reçu que des retours favorables quand à cette adaptation de texte mais, croyez-nous nous restons en alerte et ferons tout ce qui est possible pour sauvegarder notre sport favori.

Tous ensemble.

Salutations cordiales

Le Président National,

Pascal Bodengien

Pir3 Club internationaux de Flines Les Raches

Tuto PIR3 CLUB et Spot:

https://youtu.be/yUY13K0sV6g

 La nouvelle version PIR3 Club apporte les modifications suivantes:

-Amélioration du suivi des soldes des amateurs (débits / crédits)

Notification a chaque mouvement a l'amateur et au trésorier et une meilleure visualisation lors du paiement.

-Les feuilles d'enlogement saisies seront envoyées par mail a chaque amateur dès le paiement effectué (litiges saisies).


              PIR Club vous offre également la possibilité de saisir vous même vos feuilles avant la mise en loges qui seront bien sur vérifiées, corrigées si besoin et valider au siège. 

Pour 2020 nous avions fait le choix de ne pas mettre en avant cette fonction, vous trouverez ci dessous le liens pour accéder directement a la feuille d'enlogement d'un concours test (Barcelone du 25 12 2020) pour vous familiariser.

Vous pouvez essayer en cliquant sur le liens ci dessous, le concours sera supprimer le 31 12 2020.      

https://www.pir3.net/club/basket?token=UTVRMktIVWFqWVZlUHZSY0hFZ1NLQT09OjpzWE1zcXFBbXZjS1p6RzRMMFRpREhBPT0%3D


Réactions suite à la parution du dernier bulletin national

Bonsoir à tous,


lors de la réception du dernier bulletin national, nous avons été surpris que soit abordé l'incident s'étant déroulé lors du contremarquage de Barcelone...

Surpris dans un premier temps vis à vis du timing de la parution de cet article; les discussions étant toujours en cours entre les différents partis, afin que l'organisateur incriminé assume ses responsabilités en indemnisant les amateurs concernés par la perte d'un de leur pigeon.

Surpris également car comme vous le savez les internationnaux,que ce soit le CIF ou notre dépôt du CIFR,sont considérés par la FCF à des organisations privées, reférencées dans les statuts de la FCF par l'article 5 relatif aux ententes...

Jusqu'à maintenant, à chaque probléme non sportif, la FCF refusait d'intervenir prétextant qu'elle n'avait pas à s'immiscer à l'intérieur de ces ententes...C'est notemment cette vision des choses qui avait été mise en avant dans la non intervention de nos autorités dans l'affaire de détournement d'argent dont notre dépôt avait été victime...

Cette fois,les liens d'amitiés unissant certains protagonistes, la lecture semble différente...


Plusieurs points de cet article nous interpelle:

-la présence du responsable de la section contentieux à ce contremarquage, alors que la FCF avait mise en place des procédures justifiées pour limiter les contacts en cette période de pandemie...cette opération de contremarquage ne respectait en rien les directives imposées; les videos parues l'attestent...

-Nous pensions jusqu'alors que dans nos cotisations annuelles, une quotepart était réservée à assurer nos pigeons pour les dégats éventuels qu'ils pourraient occasionner lors d'un retour d'un concours...et bien non...si lors d'un concours,un de nos protégés percute une voiture ou endommage un réacteur d'avion, ce sera à nous seul, et éventuellement à notre assurance privée de pallier aux coûts engendrés...

-Concernant la notion de bénévolat il est difficile de comparer une organisation de concours internationaux à des bénévoles oeuvrant gracieusement à l'intérieur de leur club pour le bien de tous...Curreghem Centre n'a rien d'une association carritative...les frais de 5e par pigeon leurs permettent de tirer un substanciel bénéfice...ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les organisateurs se battent pour maintenir leurs concours...

-il est difficilement concevable d'ailleurs d'appeler à la solidairité envers l'organisateur, en n'oubliant que dans cette histoire, les premières victimes sont ceux qui ont eu leurs pigeons empoisonnés...


Bref, à la lecture de cet article rédigé par notre Président de la section contentieux, nos amateurs concernés doivent se sentir bien seuls...

Nous pensions que le rôle premier d'un dirigeant était de protéger ses amateurs et de se battre pour eux afin de faire respecter une certaine moralité, mais ceci semble un point de vu iddylique...


A trés bientôt, et surtout prenez soins de vous...


Le CIFR

Paiement des prix de la saison 2020

Pendant cette période de COVID et pour éviter toutes interactions, vos gains de la saison 2020 ont été enregistrés sur votre compte PIR3 et un courriel individuel notifiant les sommes dues a été transmis a tous les amateurs le 20 11 2020.

Deux solutions sont a votre disposition:

- Utilisation du solde comme moyen de paiement pour la saison 2021

A privilégier pour les sommes inférieures a 40€ 

Vous recevrez automatique un mail avec le montant de votre solde a chaque transaction.

-Récupérer vos gains par courrier:

demande a effectuer auprès de notre trésorier Yves Descamps: yvesdescamps@orange.fr  

Exemple de mail reçu:


   

   

     

Reportage chez les champions CIFR 2020: Nicolas et Eric Cistar

Colonie CISTAR Père & Fils



Le pigeonnier du tandem Cistar Père et Fils se situe à Râches, village du nord situé entre Douai et Orchies.

Le tandem est composé d’Éric retraité et de Nicolas professionnel de santé.

Ils sont sociétaires de la plume libre à Flines lez Raches.

« Nous avons la chance d’avoir tous les enlogements dans un rayon de 15km : vitesse, Fédéraux, VCDA, CALC et internationaux, ce qui facilite les choses. »

Dans les années 90, le choix a été fait de participer aux Fédéraux et aux CALC avant de se tourner peu à peu vers les internationaux : « Au début, c’est très dur de bien se classer dans ces concours ainsi que dans les championnats dans le club de Coutiches. A l’époque, les premières places étaient trustées par des spécialistes : Serge Dhont, Jean Klinnick, Patrick Borneman, …. Aujourd’hui notre seul objectif de la saison, ce sont les 7 concours internationaux »

 

Origines de la colonie

Un pigeon belge de Noel Lippens d’Arsaele a été signalé. C’était un de ses tout meilleurs voyageurs. « Il est venu le chercher à la maison et pour nous remercier de ce geste, nous a invité à venir chercher des œufs de ses meilleurs voyageurs à la fin saison. On a toujours pu aller chercher des œufs chaque fin de saison jusqu’à la vente totale de la colonie en 2011. »

Ces pigeons ont été à la base de la colonie pendant de nombreuses années avec des DeKeyser Roland de Kwaremont : « c’était vraiment des tops pigeons jusqu’à 700km, qui nous ont permis de gagner de nombreux 1ers prix d’arrondissement dans les fédéraux ainsi qu’un 1er NPC au CALC. »

En 2000, un bon lors d’une vente pour un pigeon des frères Schawschow a été acheté : « On a été le chercher avec Patrick Borneman en R5, un souvenir inoubliable. »

Ce pigeon Schawschow se révéla être un excellent reproducteur, père de 2 pigeons primés à 5 reprises sur Barcelone, grand père et arrière-grand-père d’excellents voyageurs.


Dans les années 2000, Éric a rencontré Christophe Beaujean qui venait s’installer à Coutiches. Ils ont tout de suite sympathisé, une véritable amitié était née.

« Grace à Christophe, nous avons rencontré son frère Didier. Le courant est vite passé : c’est vraiment l’un des meilleurs colombophiles sur les concours internationaux et pour autant il en reste humble. Nous avons introduit depuis plus de 10 ans de nombreux pigeons de cette colonie avec succès. »

Puis dans les années 2010, Éric a remarqué qu’un amateur de l’est du département avait de magnifiques constatations dans les inters avec de nombreuses premières places tant au Nord Pas de Calais qu’au national : Claude Moreau.

Claude Moreau cultivait des DERAY, VAN DER VELDEN et des BEAUJEAN Didier.

Par l’intermédiaire de Didier, le tandem est rentré en relation avec Mr Moreau.

De nombreux sujets issus des meilleurs voyageurs ont déménagé à Râches jusqu’au décès de Mr Moreau et la vente totale de la colonie.

« Lors de cette vente on a même pu acquérir à prix démocratique un fils du couple de base : le 44139/05 1er NPC Narbonne 2008 frère du 1er NPC Marseille 2008 et du 1er NPC Barcelone 2010. »

Aujourd’hui, la colonie est composée essentiellement de pigeons d’origine Moreau Claude et Beaujean Didier. Depuis 2 ans, seuls 3 pigeons ont été introduits qui proviennent de chez Philippe Labbe, l’un des meilleurs colombophiles Européens sur l’étape catalane, coéquipier (avec Hervé De Coninck) de la Barcelona Cup gagnée ensemble en 2018 et 2019.

 

Saison 2020 :

Comme chez tous les colombophiles, cette année 2020 fut assez particulière du fait du contexte sanitaire du pays. La saison fut courte et très dense.

« Jusqu’à l’autorisation, nous étions plutôt sceptiques sur le fait de pouvoir jouer. »

Les mâles ont été raccouplés avant d’être mis au veuvage début mai.

Puis c’était parti pour les entrainements personnels. Les entrainements ont été réalisés jusqu’à 100km par 3fois avant de les lancer au concours : « Le mois de mai était chaud. Pour permettre d’entrainer les pigeons dans les meilleures conditions, on les préparait à partir de 4h30 du matin.  Il faut vraiment en vouloir pour jouer aux pigeons… »

« Les conditions climatiques pour le Châteauroux du CALC du 6 juin semblaient favorables, on a donc décidé d’enloger directement les vieux pigeons sans aucun concours au préalable. Nous avons même été étonnés de constater un pigeon en tête malgré le manque de préparation. »


Le 20 juin, une partie des vieux est partie à St-Junien du CALC et l’autre à Chalons sur Saône VCDA.

« On a la chance de pouvoir enloger les concours VCDA à 5minutes de chez nous, c’est une organisation en plein essor, pour preuve presque 8000 pigeons étaient réunis pour ce premier concours. Le prix du transport y est attractif, les pigeons sont bien soignés. En plus ils volent contre la masse et doivent apprendre à se détacher. Que demander de plus ! »

Le 4 juillet, tous les vieux sont partis sur Macon aux VCDA : le concours s’étant vraiment bien déroulé, sur les conseils de Christophe Beaujean, la décision fut prise de doubler les pigeons (sauf les pigeons de Pau) dès le jeudi suivant sur Savigneux Fédéral.

Savigneux fut le dernier concours préparatif, les équipes ont été divisés pour participer aux joutes internationales : chaque vieux à au moins participé à un concours international.

« On pense que le fait d’avoir enchainé ces 2 concours a été bénéfique pour les pigeons, ce qui explique les belles constatations de Marseille et Perpignan. »

Sur l’étape phocéenne, 18 pigeons furent engagés. Le concours fut sélectif avec des pigeons qui dépassèrent à peine la barre des 1000m/m. « Ce fut un véritable bonheur de constater 2 pigeons du soir et un dès l’ouverture le lendemain matin avec des conditions de vol difficiles. »

Au total 9 pigeons sur les 18 se sont classés :

Local : 2ème, 3, 11, 37, 56, 57, 63, 102 et 112 sur 642 pigeons

NPC : 22ème, 24, 69, 178, 234, 240, 273, 487 et 512 sur 2368 pigeons.

National : 39ème, 41, 143, 286, 363, 373, 427, 766 et 808 sur 3935 pigeons


La déception et la colère furent énormes pour le tandem à l’annonce de l’empoisonnement de pigeons Français au contremarquage : « On avait fait de Barcelone notre principal objectif, on y engageait nos 2 meilleurs pigeons. Quand on a su que des pigeons étaient empoisonnés, on était dévastés. Heureusement aucun pigeon du dépôt de Flines n’avait été touché mais n’oublions pas les amateurs qui ont perdu leurs pigeons (souhaitons-leur une indemnisation juste car sur Barcelone, les amateurs engagent souvent leurs meilleurs pigeons). Nos 2 meilleurs pigeons n’ont pas été réengagés en 2020 et la décision a été prise de les faire concourir en 2021 sur l’étape catalane. »

Pour Perpignan, concours déplacé à Rieux Minervos, une équipe de 16 pigeons fut engagée « Quand on a vu que seul un pigeon du Nord Pas de Calais avait réussi à regagner son colombier du soir, on s’est dit que ce concours allait s’annoncer compliqué »

« On voyait que les pigeons commençaient à tomber vers 9h au club, et on a dû attendre jusque 10h45 pour voir arriver notre premier pigeon qui classe 11ème au club et après ce fut un feu d’artifice. On a classé 12 pigeons sur 16, on ne pouvait espérer une si belle constatation »

Au total 12 voiliers sur les 16 engagés se sont classés :

Local : 11ème, 12, 16, 33, 47, 50, 53, 58, 61, 75, 82, 96 sur 466 pigeons

NPC : 132ème, 151, 173, 293, 367, 389, 405, 429, 455, 490, 516 sur 2253 pigeons.

National : 244ème, 283, 327, 545, 675, 721, 750, 785, 834, 893, 936 sur 4210 pigeons

 « On savait que l’on était en tête du championnat avant le dernier concours sur Narbonne mais on est passé déjà plusieurs fois à côté de la victoire au championnat lors du dernier concours alors… »

Le 3ème inscrit a été constaté en tête du soir et se classa 7ème au National sur 3277 pigeons et l’attente fut longue avant l’arrivée de 1er inscrit le lendemain à 9h50, synonyme de victoire au championnat.


Les mâles yearling sont célibataires, ils ont eu le droit aux mêmes entrainements. Au lieu de participer à Châteauroux, ils ont été enlogés à Brieres les Scelles avant d’enchaîner avec Chalons sur Saône puis Macon et enfin Savigneux Fédéral.

Les pigeons qui se sont montrés ont été préservés, les autres ont participé au St-Vincent du CALC pour sauver leur tête.

Les femelles sont jouées au naturel sur position. Cette année, les vieilles se sont bien comportées aux inters par contre les femelles d’1an n’ont pas eu le rendement escompté sur le St-Vincent du CALC, sûrement dû au manque d’ailes (elles n’ont pas été doublées à Savigneux).

 

« Pendant la saison, on ne voit pas le jour entre la conduite de la colonie, les enlogements, la préparation des paniers aux inter et aux VCDA, le coup de main aux enlogements, heureusement que l’on est 2… »

« Toutes ces tâches restent un plaisir car elles sont réalisées dans une bonne ambiance. On est vraiment une bande de copains aux inters. Personne n’est avare de conseils que ce soit Serge, Patrick, Yves, …. Depuis 2 ans, de jeunes amateurs se sont joints à l’équipe procurant une aide précieuse au détriment de leurs vies de famille »

Vœux pour 2021 :

« Que les laboratoires trouvent enfin un vaccin contre le Covid 19 afin de retrouver une vie normale.

Un prompt rétablissement pour notre trésorier et ancien président Yves Descamps, pilier des internationaux de Flines.

Et au niveau des pigeons : réaliser une saison équivalente à celle de 2020. 

Portez-vous bien et prenez soin de vous. »

 

 

Reportage réalisé par le CIFR courant octobre 2020

Photos réalisées par Fabien Leturcq.